DIY | Gel anti-bactérien et purifiant doux pour les mains. (SANS alcool)

A l’heure où j’écris cet article, nous sommes dans la grosse période des microbes mais aussi du coronavirus ! 😁

Des gens qui paniquent, des gens qui n’osent plus rien toucher et des gens qui se désinfectent constamment les mains avec des produits bien cra-cra.

Bah oui, ça désinfecte mais ça irrite surtout beaucoup les mains !

En effet, certaines solutions désinfectantes vendues dans le commerce contiennent des composants très toxiques, des perturbateurs endocriniens, comme le triclosan et le triclocarban.
Je vous ai d’ailleurs écrit un petit article sur le sujet : ICI.

Et pourtant, réaliser un gel antibactérien naturel et maison est très simple.
Le plus important est de pouvoir utiliser des ingrédients naturels, et aucun produits chimiques.

NB : Cet article, ainsi que la recette, sont pour les personnes en déplacement (et qui n’ont donc pas d’accès à un point d’eau) et pour les personnes qui utilisent des anti-bactériens au quotidien, désireuses de trouver une alternative. 😉
Mais il est logique que, chez-soi, rien de mieux que de se nettoyer les mains aux savons SAF bio.

Les gels de ce type n’excluent absolument pas le fait de se laver les mains.


LES INGRÉDIENTS

Gel d’Aloe Vera : Il s’agit d’un agent hydratant par excellence. Un de mes chouchou en cosmétique ! Dans cette recette, il constitue la base du produit.
Le gel d’aloe vera est aussi un anti-fongique et un anti bactérien très efficace.
Il dispose de propriétés antiseptiques bienfaitrices pour la peau.
En plus d’éliminer les bactéries, il laissera vos mains douces et réparera la peau.
Toutes ces vertus permettent d’éviter l’installation de germes en formant une couche protectrice.

Huile Végétale de Jojoba : Huile sèche. Dans cette recette, il va surtout nourrir et adoucir la peau. Régulatrice du pH de la peau, elle est séborégulatrice, assouplissante
et protège la peau.

Huile Essentielle de Tea Tree : Antibactérienne à large spectre, antifongique, antiparasitaire, antivirale, antiseptique et purifiante.

Huile Essentielle de Citron : Participe au bon fonctionnement de l’immunité naturelle, régule les métabolismes. Des études montrent ses propriétés régulatrice sur le système hépatique et anti-nausée. Antiseptique général et bactéricide, notamment sur les gram + et -. Antivirale et assainissante aérienne en diffusion.
NB : Attention, l’huile essentielle de Citron est photosensibilisante. C’est à dire qu’elle peut induire une réaction épidermique en présence des rayons UV.
Évitez donc de l’utiliser avant une exposition au soleil même si, dans cette recette, la dose est très minime que pour qu’il y ait des risques.

Huile Essentielle de Ravinstara : Elle a un large spectre d’action antibactérienne et antivirale (surtout sur la sphère respiratoire Stimulante de l’immunité). Stimule l’immunité. Stimulante de l’appareil cardiorespiratoire, expectorante, mucolytique.


DOSAGE

hand-sanitizer-today-tease-160629_db45fe9f3816a49f872feda850029012.today-inline-largePour un flacon de 100ml :

  • 80ml de Gel dAloe Vera.
  • 10ml d’Huile Végétale au choix. Pour ma part : Jojoba.
  • 10 gouttes d’Huile Essentielle de Tea Tree.
  • 10 gouttes d’Huile Essentielle de Citron.
  • 10 gouttes d’Huile Essentielle de Ravintsara.

* Les liens bleus vous mèneront vers des e-shop en ligne fiable et de qualité.
** Vous pouvez également retrouver ces ingrédients en pharmacie, en magasin bio ou vrac.


LA RECETTE

59244018_2054801814821274_6161137754412417024_nPour réaliser ce gel antibactérien, c’est très simple !
Il vous suffit de mélanger tout ces ingrédients afin d’obtenir une préparation homogène et liquide.
Transvaser ensuite votre gel dans contenant (à pompe de préférence).


ÉGALEMENT …

Vous pouvez remplacer ces huiles essentielles par d’autres huiles essentielles.
Certaines d’entre elles ont un large spectre d’action et des propriétés anti-infectieuses, antibactériennes, anti-virales et anti-fongiques.

Voici une petite liste afin que vous puissiez créer le gel qui vous convient le mieux :

  • Origan : Des études montrent son action antibactérienne puissante à large spectre. Elle est traditionnellement utilisée pour ses propriétés fongicide, mycobactéricide, parasiticide et antivirale réputées. L’huile essentielle d’Origan est également immunostimulante.
  • Pamplemousse : Les recherches démontrent que l’huile essentielle de pamplemousse est efficace pour éliminer les bactéries comme le staphylocoque doré (une des souches les plus courantes de bactéries qui causent les infections), la salmonelle et l’ E. coli.
    Veillez à ne pas confondre l’huile essentielle de pamplemousse avec l’extrait de pépins de pamplemousse, car l’huile essentielle de pamplemousse provient de l’écorce du pamplemousse et non des graines.
  • Cannelle : Anti-infectieuse puissante à large spectre : antibactérienne, antivirale, antifongique et antiparasitaire. Lutte contre les fermentations intestinales. Tonique, soutien de l’immunité
  • Lavande Vraie : Purifiante, apaisante et réparatrice.
  • Lavande Aspic : Anti-infectueuse, anti-catarrhale, antalgique et stimulante immunitaire.
  • Menthe Poivrée : Anesthésique et antalgique (calme les démangeaisons. Anticatarrhale et mucolytique. Favorise le bon fonctionnement hépatique et prostatique. Des études montrent son action bactéricide et fongicide.
    Anti-inflammatoire intestinale et urinaire.
  • Palmarosa : Antibactérienne à large spectre. Antifongique puissante. Antivirale, il agit en soutien de l’immunité.
  • Géranium : Des travaux scientifiques ont démontré son action antibactérienne efficace ainsi que son efficacité antalgique et anti-inflammatoire.
    Utilisée en cas de petits saignements et pour ses propriétés cicatrisantes reconnues. C’est également un antifongique puissant.
  • Niaouli : Antivirale puissante. Anti-bactérienne (active sur les coques à gram +, le staphylocoque doré). Anti-fongique. Anti-inflammatoire. Stimulante immunitaire.
  • Eucalyptus Radiata : Anti-bactérienne et anti-virale grâce à sa richesse en 1,8-cinéole et alpha-terpinéol. Décongestionnante nasale, elle débouche le nez en douceur et facilite la respiration. Favorise le bon fonctionnement du système immunitaire 

UTILISATION

gel-mains-seches_1391097943-1Pour utiliser ce gel, une très petite quantité suffit (à peine une noisette!).
Frottez ensuite vos mains l’une contre l’autre comme pour vous laver les mains.
La texture, un peu collante après l’application (dû à l’aloe vera), disparaît normalement après quelques secondes.


CONSERVATION

Ce gel se conserve au frais ou à température ambiante pendant 2 à 3 mois.


A NOTER

L’alcool n’est pas nécessaire dans une recette de gel anti-bactérien surtout si l’on choisit des huiles essentielles contenant dans leurs compositions de l’alcool.  😊

Parmi les huiles essentielles contenant de l’alcool figurent le bois de rose, le niaouli, la lavande vraie, …


PRÉCAUTIONS D’EMPLOI

  • N’oubliez pas de désinfecter votre contenant et votre matériel avant de réaliser la recette.
  • En raison de la présence d’huiles essentielles, ce gel antibactérien maison est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants de moins de 6 ans.
  • Réservé à un usage familial.
  • Même si la grippe se transmettait par le toucher (ce qui est le cas de la plupart des infections dues à des rhinovirus), les désinfectants n’empêcheraient pas sa propagation. Il faut donc adopter les gestes de projection de base et laver les mains fréquemment avec des savons doux et bio.

CN.

4 commentaires sur “DIY | Gel anti-bactérien et purifiant doux pour les mains. (SANS alcool)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s