ANALYSE PRODUIT | Les gels anti-bactériens. Nocifs pour la santé?

A l’heure où j’écris cet article, nous sommes dans la grosse période des microbes mais aussi du Coronavirus ! 😁

Des gens qui paniquent, des gens qui n’osent plus toucher les rampes d’escaliers et des gens qui se désinfectent constamment les mains avec des produits bien cra-cra.

Bah oui, ça désinfecte mais ça irrite surtout beaucoup les mains!

Il est vrai que les gels antibactériens pour les mains sont une solution désinfectante très pratique lorsque nous n’avons pas accès à l’eau et au savon, mais ils sont en fait beaucoup plus irritants et nocifs qu’ils n’y paraissent.

Pour info : Bien sûr que se laver les mains à l’eau+savon reste le plus simple, mais cet article est surtout pour les personnes en déplacement (qui n’ont pas accès à un point d’eau) ou celles qui utilisent fréquemment ce genre de produit de manière non-naturelle.
Merci de respecter cela.


PETIT FOCUS

Reprenons à zéro et analysons un gel anti-bactérien classique.
Il y a peu, à mon travail, nous avons reçu ce gel anti-bactérien afin « d’éviter toute transmission de bactérie durant cette période de Coronavirus » 😅
Un gel anti-bactérien classique dont la composition est quasiment identique aux autres.
Celui-ci est le plus utilisé et recommandé/approuvé par la « Norme Européenne ».
Jusque là, on se dit que c’est ce qu’il y a de mieux…20200304_105511La marque nous indique également que ce gel est utilisé dans les hôpitaux et prodigue une désinfection hygiénique des mains.

20200304_105506

Et pourtant …


LES INGRÉDIENTS

Liste INCI : Ethanol (64-17-5) 75%,  Isopropylalcohol/Alcool isopropylique (67-63-0) 10%,  Glycérine.

La marque nous indique : « Le Gel hydroalcoloolique Alcoderm désinfecte rapidement les mains en profondeur. Sa composition équilibrée (éthanol et isopropanol) possède une puissante action antimicrobienne et contribue à lutter contre la prolifération des micro-organismes. Contient de la glycérine pour adoucir l’effet desséchant de l’alcool ».

En gros, 15% de Glycérine pour 85% d’ingrédients ultra irritant et décapant
Super quoi !

« Sa composition équilibrée (éthanol et isopropanol) » 😂😂😂
Franchement, j’hésite vraiment entre rire ou pleurer…


L’ANALYSE

Analysons ces 3 ingrédients en profondeur :

ETHANOL ou Alcool Éthylique :

Il peut être d’origine végétale (et donc parfois bio), obtenu par fermentation de certains fruits ou céréales MAIS aussi d’origine synthétique à partir d’éthylène, un gaz très réactif.
Dans ce cas-ci, la marque ne précise pas qu’il s’agit d’ingrédients d’origine végétale, inutile donc de vous préciser qu’il est synthétique, nocif et irritant pour la peau. 😉

L’éthanol est un alcool présent dans les boissons alcoolisées et qui est utilisé dans l’industrie comme solvant ou désinfectant. Concentré et hydraté, l’éthanol devient le bioéthanol, biocarburant qu’on mélange à l’essence ou au diesel pour la consommation des moteurs.
Mmmmh sympa hein?

Bien qu’il soit transformé et dénaturé, ça n’en reste pas mois un produit chimique, synthétique et irritant pour la peau.

Revenons sur l’éthylène, le gaz très réactif dont nous parlions plus haut.
Ce gaz est connu pour être hautement toxique.
Après purification, on ne retrouve normalement pas de trace de cette substance dans le produit fini. Mais ces derniers peuvent toutefois être contaminés au dioxane qui est une substance irritante. Le Centre international de la Recherche sur le Cancer classe le dioxane comme potentiellement cancérigène pour les humains et il est persistant, autrement dit : peu biodégradable.
A haute dose, ce produit élimine les barrières naturelles de l’épiderme, et l’expose aux maladies et irritations diverses. Il serait desséchant et irritant pour la peau.
On le retrouve dans une large gamme de produits cosmétiques (savons, shampoings) mais aussi dans les liquides vaisselles, les lessives liquides etc. Il est si puissant qu’il a longtemps été utilisé dans les produits de nettoyage industriel.
Certains sont interdits en bio car ils sont très mauvais pour la peau et représentent un danger pour l’environnement.
Les tensioactifs sulfatés proviennent d’huile végétale de palme ou de coco.
Ils sont produits en masse et ne coûtent pas chers.

L’Observatoire des Cosmétiques indique :

 » La peau peut la première souffrir quelque peu de contacts répétés avec de bonnes doses d’alcool… même s’il peut être utilisé à dessein pour les soins des peaux grasses pour ses effets astringents. Son potentiel irritant (sensations de brûlures, picotements, apparition de rougeurs…) et son caractère asséchant font déconseiller son utilisation trop systématique, et notamment sur des épidermes déshydratés et/ou sensibles.

En la matière évidemment, ses effets indésirables éventuels peuvent considérablement varier selon le pourcentage d’alcool mis en œuvre dans le produit… La présence d’ingrédients apaisants et hydratants dans la formule peut aussi les contrebalancer, en partie ou totalement…

Mais quoi qu’il en soit, l’alcool semble particulièrement incompatible avec la peau d’un bébé, plus fine et délicate que celle d’un adulte, plus facilement irritable et sujette à la déshydratation… et ce d’autant plus qu’étant également plus perméable, elle permet à l’alcool de pénétrer plus facilement et en proportions relativement plus importantes à l’intérieur de l’organisme, jusqu’à pouvoir être responsable de troubles de type éthylique chez un nouveau-né !

Également photosensibilisant (pouvant induire une réaction épidermique en présence des rayons UV), il est à éviter, surtout s’il est présent en proportions importantes, pour tous les produits qui sont susceptibles d’être employés avant une exposition solaire. Car il peut alors être responsable de rougeurs, irritations et autres dermites… « 

Lorsqu’on sait que les gels bactériens contiennent en moyennent 85 à 95% d’alcool …. c’est ti pas rassurant?

ISOPROPYL ALCOHOOL :

Ingrédient Synthétique.
L’alcool isopropylique est l’un des alcools les plus utilisés en cosmétique.
Découvert dans les années 1920, il est synthétisé à partir d’une réaction entre du propylène et de l’acide sulfurique, suivi d’une hydrolyse.
Il est employé en tant qu’antiseptique dans les produits cosmétiques : on le retrouve par exemple dans les lotions après-rasage, les lotions pour les mains.
Notez, que l’oxydation de l’alcool isopropylique permet de produit de l’acétone.

Ce type d’alcool est desséchant et irritant pour la peau.

GLYCÉRINE :

La glycérine ou glycérol fait partie de la famille des polyalcools, elle peut être produite par synthèse à partir de dérivés de pétrole, ou bien à partir de graisses animales ou végétales par saponification. Elle se présente sous la forme d’un liquide incolore, hygroscopique (qui absorbe l’humidité) et sirupeux.

La glycérine est utilisée pour son fort pouvoir hydratant, occlusif (protège mais bouche aussi les pores. Un peu comme le silicone 😉), émollient (lisse la peau et les cheveux) ou encore humectant (permet à un produit de conserver son aspect fluide).

Il a été démontré (2005, Andersen) qu’elle disposait d’un pouvoir anti-inflammatoire lorsqu’elle est incorporée à des produits potentiellement irritants, comme ceux utilisant du Sodium lauryl sulfate.

Parmi ses propriétés :
Dénaturant : Rend les cosmétiques désagréables. Principalement ajouté aux cosmétiques contenant de l’alcool éthylique.
Solvant : Dissout d’autres substances.

Autant vous dire que dans les gel anti-bactériens conventionnel, la glycérine n’est pas d’origine végétale et donc pas top top pour notre peau. 😉


RÉSULTAT ?

Toxicités, dessèchements, irritations, rougeurs, élimination de la barrière cutanée, crevasses, exposition et sensibilisation à diverses maladies, polluant, …

Je pense que ça ira comme raison pour arrêter ce genre de gel non?

Mais vous allez me dire : alors, on utilise quoi?

Et bien si on fabriquait un gel anti-bactérien maison? 🙂
Je vous propose une recette 100% naturelle à réaliser chez vous juste ICI (⬅ cliquez).


CN.

Un commentaire sur “ANALYSE PRODUIT | Les gels anti-bactériens. Nocifs pour la santé?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s